de

Avant-propos

Fondée il y a plus de trois ans, l’Association des établissements cantonaux d’assurance (AECA) apporte son soutien aux établissements cantonaux d’assurance dans leurs principales missions de « prévention, intervention et assurance ». Ces domaines forment à eux trois un système de protection robuste et unique pour les propriétaires de bâtiments. C’est en ce sens que l’AECA représente ses membres. Elle est mandatée par le comité directeur pour exploiter et encourager tant les synergies entrepreneuriales entre les organisations communes (AEAI, UIR, PSDS, FP et en partie également la CSSP) qu’entre les établissements cantonaux d’assurance (ECA). La collaboration a désormais fait ses preuves et les rôles des différents organes et comités ont été affinés. En parallèle, les compétences ont été clairement définies. Ce fut l’occasion de réviser l’ensemble des règlements : du règlement d’organisation au règlement des signatures et des compétences financières, en passant par le règlement du personnel. D’autres dispositions d’exécution ont également été revues. Ces travaux sont voués à intensifier l’efficience et l’efficacité des organisations communes des ECA.

Le renforcement de sa présence au sein de la politique fédérale s’inscrit également dans la mission essentielle de l’AECA. Par ce biais, la communauté entend s’assurer une considération au bon échelon et au bon moment des problématiques qui la touchent. Les sujets liés aux ECA sont défendus avec l’énergie requise dans le but d’une prise en compte des intérêts. Des avancées positives, au moins en partie, ont ainsi pu être constatées sur les questions de la loi sur la surveillance des assurances et de la loi sur le contrat d’assurance ainsi que pour d’autres réglementations telles que la loi fédérale sur le transport souterrain de marchandises.

L’année 2019 est à considérer comme une bonne année non seulement au vu de la réussite de la coopération générale et de l’action politique mais aussi grâce à la faible charge de sinistres et aux évolutions favorables sur les marchés financiers. Associées à une gestion rigoureuse des coûts, ces conditions ont permis à toutes les organisations d’enregistrer des résultats extrêmement réjouissants.

Il convient de souligner que les multiples accomplissements réalisés n’auraient pas été possibles sans le soutien de tous les membres du comité directeur et du conseil d’administration des différents organes ainsi que la collaboration de confiance au sein de la conférence des directeurs. Nous adressons également nos remerciements aux collaborateurs de la « Bundesgasse 20 » qui s’investissent chaque jour pour les organisations communes.