de

Rapport annuel 2019 et perspectives 2020

Développements 2019

Prescriptions de protection incendie 2026 : les étapes accomplies

Le processus de définition des objectifs de protection des « Prescriptions de protection incendie 2026 » débuté en 2018 avec les parties prenantes a pu être poursuivi durant l’année sous revue. Il règne un large consensus quant aux biens à protéger et aux principes à retenir pour la nouvelle génération de prescriptions de protection incendie. Mais tous les points importants n’ont pas encore pu être traités dans leur globalité. Le processus sera donc poursuivi l’année prochaine.
Les travaux qui seront menés au sein de l’équipe du projet par des expertes et des experts dans les domaines de la protection incendie, de la gestion des risques et du droit ont fait l’objet d’une mise au concours publique. Les offres reçues ont été évaluées et la composition de l’équipe du projet a pu être définie. Elle a ainsi débuté son activité dans le cadre du démarrage officiel du projet.

Promotion à l’échelle suisse de l’utilisation conforme aux prescriptions de protection incendie

L’Association des établissements cantonaux d’assurance incendie (AEAI) octroie un document reconnu dans toute la Suisse aux produits de protection incendie et aux entreprises spécialisées qui remplissent les exigences en protection incendie. Pour les « produits non harmonisés », le fabricant, le distributeur ou l’entreprise spécialisée obtient une « reconnaissance AEAI ». Pour les « produits harmonisés », ce document s’appelle « renseignement technique AEAI ». Grâce à l’inscription gratuite des produits dans le répertoire de la protection incendie, tous les utilisateurs disposent d’une documentation de référence concise servant de base pour évaluer l’utilisation de leurs produits en conformité avec les prescriptions de protection incendie. Cette documentation est reconnue dans toute la Suisse. Le répertoire de la protection incendie constitue ainsi un instrument efficace de soutien à la vente pour les fabricants et les distributeurs et une aide bienvenue dans l’utilisation correcte des produits de protection incendie pour les projeteurs, les responsables de l’assurance qualité et les autorités de protection incendie. www.rpionline.ch est indispensable au maintien du haut niveau de la protection incendie en Suisse et se révèle plus actuel que jamais.

Une offre de formation en constante évolution engagée dans la numérisation

Pour le département Formation, l’année 2019 a de nouveau été placée sous le signe du développement stratégique. Le nouveau « Cours préparatoire en protection incendie AQ1 » sur huit jours a été introduit pour compléter les offres de formation standard. Il a été bien accueilli par le marché et suivi par un grand nombre de participants. Le marché des filières en protection incendie se développe extrêmement vite : l’Association des établissements cantonaux d’assurance incendie (AEAI) constate une augmentation des offres de formation. Il conviendra donc de miser encore plus à l’avenir sur le conseil personnalisé adressé aux personnes intéressées par des cours. Une feuille de route qui présente le paysage de la formation a par conséquent été développée. Elle aide les personnes intéressées à s’orienter parmi toutes les filières.

Conférences

En 2019, le département Formation a organisé trois conférences qui ont attiré environ 700 participants au total. L’une de ces manifestations a été organisée à Lausanne et s’adressait pour la première fois spécialement à un public francophone. Cette offre a reçu un accueil positif : plus de 200 personnes ont assisté à la conférence romande.

Certifications de personnes et examens fédéraux

Le département de la formation évalue chaque année plusieurs centaines de personnes dans le cadre des examens fédéraux et des examens de certification AEAI. Cette procédure de qualification s’achève par un certificat AEAI ou un diplôme fédéral du degré tertiaire. Durant l’année sous revue, plus de 900 personnes ont suivi la procédure de qualification de l’AEAI ou la procédure de qualification fédérale.

Protection contre les dangers naturels

L’orientation stratégique de la plate-forme et du projet en partenariat Protection contre les dangers naturels a été élaborée et décidée en 2019 au cours de plusieurs workshops avec des directeurs, des spécialistes de la communication et des spécialistes de la prévention des dommages éléments naturels des établissements cantonaux d’assurance (ECA). Lors de la mise en œuvre à venir, l’accent sera mis d’une part sur des contenus adaptés en fonction des régions. D’autre part, l’interface utilisateur sera simplifiée et l’utilisateur sera accompagné au long du processus de consultation du site. Du côté des partenaires, la collaboration avec les quatre partenaires actuels se poursuivra et sera éventuellement ponctuellement élargie. Le but est également d’encourager la collaboration à l’échelle cantonale entre les partenaires et les ECA. On tend vers la mise en place et « l’activation » de partenariats régionaux avec le soutien de l’AEAI. On vise ainsi à faire de Protection contre les dangers naturels la marque de communication des établissements cantonaux d’assurance dans le domaine de la prévention des dommages éléments naturels.

Nouvelle documentation SIA « Intégration des dangers naturels dans la conception et la planification de bâtiments »

Durant l’année sous revue, la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) a publié sa nouvelle documentation « Intégration des dangers naturels dans la conception et la planification de bâtiments », qui s’adresse surtout aux architectes et aux projeteurs. Au moyen du modèle « Étude et conduite de projet » introduit depuis longtemps, les auteurs abordent les spécificités de la construction adaptée aux dangers naturels. Ce mode de présentation se base sur les étapes de travail dans la planification des bâtiments. Les processus de dangers naturels couverts par l’assurance dommages éléments naturels ainsi que les séismes y sont traités.
La nouvelle documentation SIA renvoie en de nombreux endroits à la plate-forme de Protection dangers naturels, qui propose des informations et des aides approfondies. L’Association des établissements cantonaux d’assurance incendie (AEAI) a financé la création de ce nouvel outil d’aide à la planification.

Répertoire grêle

Le nombre d’inscriptions et d’accès au répertoire grêle par Internet en Suisse a encore augmenté durant l’année sous revue. Cet instrument de prévention montre sans cesse davantage son efficacité. Tous les éléments de construction de l’enveloppe du bâtiment y figurent, à l’exception des éléments fragiles de protection solaire (p.ex. stores à lamelles).
Une collaboration internationale entre l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse se développe en parallèle. Cela fait plusieurs années déjà que le contenu du répertoire grêle autrichien s’enrichit par le biais de l’Association des établissements cantonaux d’assurance incendie (AEAI). Depuis la fin de l’année sous revue, il existe désormais aussi une version allemande du répertoire grêle, qui renvoie à la recherche de produits en Suisse. Cette extension de l’offre au niveau international est complétée par une page d’accueil trinationale. La collaboration poussée entre les trois pays crée ainsi une valeur ajoutée pour les utilisateurs et les fabricants de produits.

Alarme-Météo® : personnalisation, données météorologiques plus spécifiques et diffusion élargie

L’app météorologique avec fonction d’alerte Alarme-Météo ne cesse de se développer. La nouvelle fonctionnalité du compte utilisateur permet de créer différents profils d’habitation. Les clients peuvent ainsi adapter l’app à leur situation d’habitation et recevront par la suite des alertes intempéries plus ciblées. Les autres améliorations introduites en 2019 portent notamment sur les intervalles de prévisions qui ont été raccourcis pour le radar des précipitations. Les cartes ont également été retravaillées, de nouvelles webcams ont été implantées, des indications concernant les phases de la lune ont été ajoutées et l’écriture du code de l’application a été entièrement remaniée. Une grande nouveauté est sur le point d’être lancée : les données météo seront basées sur les coordonnées GPS plutôt que sur le code postal, ce qui permettra de rendre les prévisions plus ciblées. Il sera aussi bientôt possible d’afficher les valeurs de température, de vent et de précipitations pour près de 15 000 lieux avec une actualisation toutes les heures.
Avec plus de 100 000 nouveaux téléchargements en 2019, la diffusion de cette application météo incluant des alertes en cas d’intempéries continue sa progression. Alarme-Météo compte désormais plus de 1,2 million d’utilisateurs.

Perspectives 2020

Un projet informatique stratégique pour le département Formation

Depuis le début de l’année 2019, nous travaillons sur le passage au numérique des processus de travail et sur l’introduction d’un nouveau logiciel de gestion des offres. En raison de l’importance stratégique et de la grande portée sur presque tous les besoins opérationnels du département Formation, la phase de test du nouveau produit avant son introduction a été prolongée. Le lancement a donc aussi été retardé et il aura lieu au deuxième trimestre 2020.

Une collaboration accrue avec les partenaires

Dans le domaine des dangers naturels en particulier, collaborer avec des partenaires conduit aux meilleurs résultats. Avant le lancement de la plate-forme www.protection-dangers-naturels.ch, l’Association des établissements cantonaux d’assurance incendie (AEAI) cherchait déjà à collaborer avec d’autres associations. Aujourd’hui, « Protection dangers naturels » est exploitée par une alliance unique en Suisse d’acteurs importants du domaine de la protection des bâtiments : l’Association des établissements cantonaux d’assurance (AECA), l’Association Suisse d’Assurances (ASA), l’Association suisse des propriétaires fonciers (HEV), la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) ainsi que l’Union des Banques Cantonales Suisses (UBCS). L’action commune en 2020 s’ouvrira par la participation au salon Swissbau. Diverses manifestations sur le thème de l’eau complèteront notre stand interactif.

Pandémie de coronavirus

La propagation du coronavirus aura des conséquences économiques et organisationnelles pour l’Association des établissements cantonaux d’assurance incendie (AEAI). Il en résultera des frais supplémentaires et une diminution des recettes. Des sessions de formation vont en particulier devoir être repoussées, voire annulées. Les répercussions précises ne peuvent pas être déterminées au jour de la rédaction de ce rapport de gestion. Elles dépendent également de la durée d’application des restrictions annoncées par le Conseil fédéral. L’AEAI analyse la situation en permanence et met en œuvre les mesures nécessaires en temps voulu.

Rapport annuel 2019 et perspectives 2020